Le CETIM, c’est immense !

(actualisé le ) par Béatrice Grenier

Dans le cadre de la semaine de l’Industrie, le CETIM a accueilli, le 22 mars dernier, les classes de 1ère S SI du lycée Jean Perrin et de terminale Bac Pro Technicien d’usinage du lycée Jules Verne de Cergy le Haut.

Cette visite a été organisée par la mission Ecole-Entreprise de la DSDEN du Val d’Oise et avait pour but de faire découvrir les différents métiers de la mécanique.

Les élèves de 1ère S SI témoignent et vous racontent la visite :

Lorsque nous rentrons dans le Centre Technique des Industries Mécaniques (CETIM) situé à Senlis, nous ne savons pas ce qui nous attend et quand nous commençons la visite, nous nous perdons dans des dizaines de bureaux et laboratoires d’expertises. Du matériel de haute technologie tels que des microscopes électroniques, y sont présents.

En effet, ce centre créé en 1965, pour répondre à la demande des industriels, effectue des recherches dans le domaine de la technologie et plus particulièrement de la mécanique de pointe afin d’améliorer la compétitivité de leurs clients grâce aux innovations scientifiques. Mais il participe aussi à la normalisation des produits créés et garantit leur qualité.

Continuons notre visite ! Au bout d’un couloir, nous rentrons dans le hangar. Celui-ci est gigantesque et impressionnant ! Nous débutons la découverte de ce lieu, par l’observation de la « chambre anécoïque », ultra protégée. C’est dans cette mystérieuse boite, de la taille d’un préfabriqué, que s’effectuent des tests nommés « compatibilité électromagnétique ». Ceux-ci sont réalisés pour définir les normes d’émission des appareils mis sur le marché.

Ensuite, nous découvrons de nombreux bancs d’essais.

Un peu plus loin, nous observons encore des robots multi-axes aux applications diverses telles que le contrôle tri-dimensionnel ou l’usinage en bout de bras.

Quelques mètres plus tard, nous trouvons différents centres d’usinage aux performances exceptionnelles. Enfin, dans ce hangar, nous retrouvons de nombreuses vitrines qui présentent les différents procédés d’obtention permettant de travailler diverses matières allant du métal aux matériaux composites.

Sur le chemin du retour, une grande vitrine présente de nombreuses pièces cassées, conservées pour analyser leur défaillance.

Enfin, le clou du spectacle, se trouve en sous sol : « la chambre sourde ». Son aspect capitonné, avec ses parois latérales et supérieures en mousse, permet d’éviter le retour d’un quelconque son. Elle est utilisée pour y mesurer le bruit… ou le doux silence !

Après la visite des locaux techniques, nous avons assisté à une présentation des différents métiers de la mécanique et des témoignages de techniciens, techniciens supérieurs, ingénieurs, nous montrant la diversité de ce domaine.

Cette sortie unique, vous immerge totalement dans l’industrie et dans la mécanique. Elle est incontournable pour les passionnés. Cela a changé notre vision sur les métiers de la mécanique et a permis à certains d’envisager ce domaine comme carrière future.

Dans la même rubrique

Vidéo

Présentation du lycée Jean Perrin